Les 4 circonscriptions de la Manche

Liste des 4 circonscriptions de la Manche, leur composition et leur population.

Choisir un autre département


Manche - 1re circonscription 116 218 habitants.
Député: Philippe GosselinMaître de conférences à Sciences PoLR
cantons de: Agon-Coutainville, Carentan, Condé-sur-Vire, Pont-Hébert, Saint-Lô-1, Saint-Lô-2, Valognes, Villedieu-les-Poêles.
Manche - 2e circonscription 122 276 habitants.
Député: Bertrand SorreEnseignant 1er degré-directeur d'école (en disponibilité)RE
cantons de: Avranches, Bréhal, Granville, Isigny-le-Buat, Le Mortainais, Pontorson, Saint-Hilaire-du-Harcouët, Villedieu-les-Poêles.
Manche - 3e circonscription 137 098 habitants.
Député: Stéphane TravertCadre secteur privéRE
cantons de: Agon-Coutainville, Bréhal, Bricquebec, Carentan, Coutances, Créances, Les Pieux, Quettreville-sur-Sienne, Saint-Lô-1, Valognes.
Manche - 4e circonscription 118 918 habitants.
Député: Anna PicProfesseur, profession scientifiqueSOC
cantons de: Cherbourg-Octeville-1, Cherbourg-Octeville-2, Cherbourg-Octeville-3, Equeurdreville-Hainneville, La Hague, Tourlaville, Val-de-Saire.

recensement de la population 2020 et recensements généraux des C.O.M. - source INSEE


carte circonscriptions de la  Manche

Carte des circonscriptions du département de la Manche au 01 janvier 2021.

Voir la carte des circonscriptions de la Manche


publiée dans le JO Sénat du 01/10/2015 - page 2314

La loi n° 2013-403 du 13 mai 2013 a expressément abrogé l'article 3 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales qui disposait que : « La délimitation des cantons respecte les limites des circonscriptions pour l'élection des députés ». Le législateur a ainsi entendu écarter toute obligation, lors du remodelage cantonal, de faire coïncider les limites cantonales avec les limites des circonscriptions législatives, même si ces dispositions n'excluent pas, le cas échéant, de rechercher une coïncidence entre les limites cantonales et législatives lorsque cela est possible. Pour sa part, la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés repose sur les limites des cantons tels qu'ils étaient définis à la date d'entrée en vigueur de l'ordonnance n° 2009-935 du 29 juillet 2009, elle-même ratifiée par la loi n° 2010-165 du 23 février 2010.